Nicolas Job - Langoustinier Zoé Jules - Concarneau

Actualités du projet :


Enquête : Vous et votre VFI

L'IMP organise une enquête nationale auprès des professionnels et des établissements d'enseignement afin d'évaluer le niveau d'information de chacun sur cet équipement de protection individuel.

Accéder au questionnaire en ligne

Des vidéos en ligne

10 vidéos très courtes pour expliquer aux armateurs, patrons et futurs marins-pêcheurs embarqués, les obligations des uns et des autres en matière de sécurité et de santé au travail, les règles à observer lors du travail à bord et lors des situations d’urgence.

Accéder aux vidéos sur le site de l'IMP

Améliorer les conditions de travail

Créé en 1992 sous l’égide du Ministère chargé de la mer, de l’Établissement National des Invalides de la Marine (ENIM), des organisations nationales représentatives des pêches maritimes et des élevages marins, de la conchyliculture et des transports maritimes, l’Institut Maritime de Prévention (IMP) est un organisme national à but non lucratif, qui assure une mission de prévention des risques professionnels maritimes et d’amélioration des conditions de vie et de travail au profit des gens de mer.

L'IMP intervient auprès des armateurs, chantiers, architectes navals, équipementiers afin d'apporter sur les enjeux de la prévention une expertise, faciliter l’intégration aux projets des recommandations santé/sécurité/ergonomie, optimiser les choix techniques, économiques et humains. l'IMP propose également des formations sur la sécurité, les conditions de travail, les risques et les équipements de protection individuels.

Une convention avec la Région Bretagne

Depuis 2005, la Région et l'IMP collaborent en vue de diminuer les risques professionnels dans le secteur maritime par le biais d'une convention. Celle en cours pour 2014-2016 prévoit une subvention de 300 000 €.

Les actions portent sur 4 volets prioritaires :

  • Renforcer les actions en matière de santé et de sécurité au travail dans les filières maritimes en Bretagne ;
  • Suivre l’accidentologie maritime bretonne ;
  • Assister et soutenir les professionnels dans leurs actions de prévention ;
  • Informer et communiquer.

Une trousse de secours pour la pêche hauturière

Ainsi, l'IMP et la Région ont souhaité proposer aux navires hauturiers une trousse de premier secours. Elle est composée de médicaments et matériels médicaux permettant d'apporter des soins aux marins loin de tout service de secours. Développé par des médecins et pharmaciens, le "Concept Dota-B" est adapté aux conditions de vie à bord.

Modifié le


Partagez ce contenu