Le lycée Florence Arthaud à Saint Malo

Région Bretagne - Inauguration du lycée Florence Arthaud à Saint Malo

Actualités du projet :


Une nouveau lycée exemplaire

Aucun lycée maritime n'ayant été construit en France depuis 30 ans, le nouveau lycée de Saint Malo a créé l'événement. Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie était présente pour l'inauguration.

La Région Bretagne, qui a investi 25 millions d’euros dans cet équipement a souhaité qu’il soit exemplaire du point de vue environnemental. 6 050 m2 de surface utile, dont 1 800 m2 pour les ateliers de ramendage, matelotage, soudure, électrotechnique… Il est doté de 34 salles de classes et de travaux pratiques, de 3 salles de simulateurs (radio, radar et machine), d’un internat de 99 lits dont 3 chambres pour les personnes à mobilité réduite.

Pour la rentrée 2015, le lycée a accueilli 206 élèves en formation initiale et 200 stagiaires en formation continue.

En savoir plus sur le bâtiment et sa construction : bretagne.bzh

Une diversité de formations

Le lycée public maritime Florence Arthaud est un établissement d’enseignement secondaire dédié à la formation professionnelle maritime dans toutes les disciplines du champ des métiers de la mer. Il est animé dans le cadre d’un projet d’établissement (2005 révisé 2009) et d’une certification de management par la qualité (ISO 9001-2008). L’objectif est de fournir aux secteurs professionnels concernés des personnels formés aux standards internationaux et prêts à acquérir les compétences spécifiques des entreprises.

De la formation initiale après la 3ème ou après le baccalauréat et de la formation continue.

Afin que les élèves puissent travailler dans les meilleures conditions possibles, le lycée maritime a investi dans un matériel professionnel adapté aux besoins de la formation dans chaque spécialité. Il possède notamment : une ferme aquacole, une calibreuse numérique, des équipements d’élevage de poissons, des bassins de purification, des machines marines, une salle de TP Machines, un atelier hydraulique et un navire d’application.

Pour les actifs qui souhaitent parfaire leurs connaissances des disciplines maritimes ou se reconvertir, le lycée, ou en association avec le CEFCM, offre des formations continues dans tous ses domaines d’expertises : machine, aquaculture, conduite du navire (option pêche ou commerce),gestion de l’entreprise maritime.

En septembre 2015, l’effectif de l’établissement monte à près de 250 élèves et apprentis et doit réaliser environ 50 000 heures de formation continue pour adultes.

Modifié le


Partagez ce contenu